Préparatifs 1
 
Préparatifs 2  
Sac à dos  
Santé  
Photo  

Guides

 
  Conseils pratiques    > Guides

Les guides de voyage :
quels intérêts, quelles limites, quelle utilisation ?

Les différents types de guide :

Il y a autant de types de guides que de catégories de voyageurs: les pratiques, les culturels, ceux qui sont spécialisés sur une ville ou un continent, ceux qui font 1500 pages, ceux qui se disloquent dans le sac à dos...
Suivant l'éditeur, on a des styles d'écriture et des points de vues fort differents sur une même réalité. Un endroit décrit comme ''nauséabond, où les carcasses de bateaux rouillent à côté des abattoirs et des usines abandonnées'' pourra se transformer dans un autre guide en un ''lieu chargé d'histoire qui a un peu perdu de sa superbe''. Une fois adapté au style d'écriture il est en général assez facile de lire entre les lignes, de comprendre et de faire son choix.


Les voyageurs indépendants veulent des guides pratiques !

Pour les routards que nous sommes, c'est le guide à vocation pratique qui nous intéresse le plus. Généralement on attend qu'il nous simplifie la vie dans un endroit inconnu. Il est doté d'une sélection d'hébergements bon marché, de restos sympas, des meilleurs plans pour visiter, des moyens de transport... le tout commenté, avec des prix et des cartes à jour pour s'y retrouver facilement. C'est encore mieux s'il y a une petite introduction sur la culture et les coutumes du pays voire même quelques photos pour rêver.

Les éditeurs de guide sont de plus en plus nombreux. Difficile de dire qu'une collection est vraiment mieux qu'une autre. Les informations données sont bien souvent très voisines. Si vous cherchez un guide sur le Maroc vous aurez l'embarras du choix, pour le Kirghistan c'est pas la même chose, le choix sera vite fait et il faudra obligatoirement lire l'Anglais. Restent les autres critères comme la date d'édition ou de réédition, le prix, le poids, la solidité, la beauté de la couverture, ou l'habitude.

A propos des guides anglo-saxons (traduits en français ou non), j'ai parfois été en profond désaccord avec les critiques gastronomiques. Différence de culture sans doute... Arrogance Française peut-être :o)

Pour les grands voyages, des éditeurs proposent des guides qui couvrent plusieurs pays voire un continent entier (Europe, Asie du Sud Est, Amérique du Sud, Pacifique, Méditerranée...). C'est une bonne solution pour réduire poids et le coût. Disponibles seulement en anglais pour l'instant.

Pour les voyages de longue durée couvrant plusieurs destinations, il n'est pas vraiment possible de partir avec tous les guides dans son sac. Trop lourd ! D'autant plus que le temps d'arriver la nouvelle édition sera publiée ! Le mieux est donc d'acheter ses guides au fur et à mesure. On les trouvera naturellement dans les bonnes librairies, chez un bouquiniste, dans un aéroport... C'est aussi possible de les échanger, acheter, vendre à d'autres voyageurs qui viennent de l'endroit où vous allez. Encore une fois, c'est mieux quand on parle anglais. Essayez donc de refourguer votre GDR à un Australien pour voir !

Oui mais...

Un guide n'est pas une bible. C'est juste un recueil d'informations collectées à un instant donné par une personne donnée. Les informations sont périssables, les choses et les prix évoluent naturellement ou parce qu'elle sont dans LE guide !

On peut quand même aller voir ce qui se passe à l'hôtel à côté de celui sélectionné dans le guide... Il est peut être mieux et moins cher ?

Généralement, le guide se doit d'être le plus complet possible, tout est décrit avec plus ou moins d'enthousiasme. Il faut le décoder pour savoir si une visite vaut vraiment le coût surtout si on a peu de temps. Un système de notation peut rendre les choses plus claires.

L'important, c'est peut-être le contact avec les autres. Demander sa route ou un conseil à un inconnu peut être le début d'une nouvelle amitié ?

Pour ou contre ?... Bien au contraire.


 

Pour les guides

C'est bien pratique pour préparer un itinéraire, connaître rapidement les endroits intéressants, les moyens de transport, les hôtels sympas et les restaurants.
Une bonne indication sur les prix permet de ne pas se faire "rouler dans la farine" par le premier chauffeur de taxi venu (quoique...).
Tout ceci permet grandement d'optimiser son voyage en terme de temps et d'argent.
Il y a aussi souvent des informations historico-culturelles qui permettent de voyager plus intelligemment et d'éviter les impairs en ayant la connaissance des us et coutumes du pays.
Vous voyagez seuls et voulez rencontrer d'autres routards ? Faites comme tout le monde : suivez le guide, dormez et mangez où on vous dit.
 
 

Contre les guides

Tous les touristes se retrouvent à visiter le même endroit, dormir dans le même hôtel, manger dans le même resto : de vrais moutons incapables de réfléchir !
C'est en discutant avec les gens que l'on connait les meilleurs plans, c'est une fois y avoir été que l'on sait si cela valait le peine ou pas. Pour ce qui est des endroits touristiques, tout le monde les connait : il suffit de les demander à la réception de votre hôtel ou au moindre chauffeur de taxi.
Les renseignements du guide sont obsolètes ou faux. On peut aussi parfois mettre en doute leur objectivité, en plus c'est incroyable le poids que ça fait dans le sac.


Les éditeurs de guides.

Routard
Inutile de présenter le GDR. Très bons titres sur la France et sur les destinations populaires en Europe et dans le Nord de l’Afrique. Quelquefois moins bon par manque d’exhaustivité ou d’actualisation pour les destinations plus lointaines : à voir au cas par cas. Bonnes infos données sur un ton sympathique ponctué de nombreuses anecdotes mais sans complaisance. A noter également des guides thématiques comme le ''manuel du routard'' ou le ''routard humanitaire''. Etant donné le succès de cette collection, suivre les recommandations du guide est un bon moyen de retrouver des compatriotes !

Lonely Planet
Référence incontournable, numéro 1 mondial du genre. Intéressant pour toutes les destinations courantes et en dehors des sentiers battus (où les titres ne sont tout de même disponibles qu’en anglais). Cartes, infos pratiques et culturelles, exhaustivité : tout y est. On appréciera aussi les suppléments trekking ou plongée sous-marine suivant les destinations.
A noter également des titres couvrant un continent entier ''on a shoestring'', très bien pour les tourdumondistes !

Footprint
Peu de titres en Français pour le moment mais si vous lisez l’anglais votre horizon s’élargit drôlement : c’est une excellente alternative au LP pour beaucoup de destinations. Egalement des guides multi-pays très complets comme l’excellent « South America » (à mon avis bien supérieur au LP concurrent ).

NEOS
Excellente collection de chez Michelin (qui édite aussi les guides Bleus, guides Vert, Escapade et les cartes). Un petit peu moins routard que d’autres collections, Néos réussit quadrature du cercle en alliant des cartes précises, des infos pratiques et culturelles pour aller à la rencontre des autres, le tout avec une présentation limpide et tout en couleurs. Système de notation des sites de 0 à * * * intéressant si on ne veut pas rater l’essentiel.

Le Petit Futé
Importante collection couvrant de nombreuses destinations. De bons titres mais qualité assez inégale semble t-il.

Let's Go
Collection américaine récemment introduite en France, bonnes adresses pour les petits budgets sans négliger les aspects culture et découverte. Un bon choix pour visiter les Etats-Unis.

GEOguide
Dérivé du mensuel bien connu, Collection éditée par Gallimard. Nouvelle collection avec un choix de destinations assez limité pour l'instant. Cocktail d'infos culturelles et pratiques à destination des voyageurs indépendants. A suivre.

Arthaud Objectif Aventure
Collection pour les voyageurs individuels. Pas énormément de destinations pour l’instant, vous y trouverez des informations pratiques « classiques » mais surtout des renseignements spécifiques à votre soif d’aventure à pieds, à dos de chameau ou suspendu à la falaise.

''Saisons et climats''
Pas un guide de voyage à proprement parler, ce livre n'en est pas moins un outil formidable pour planifier tout grand périple. On peut grâce à ce recueil de statistiques climatiques préparer au mieux son parcours en évitant de passer dans une région au mauvais moment.

Il y a beaucoup d'autres éditions de par le monde et aussi quelques ouvrages indépendants écrits par des auteurs passionnés connaissant particulièrement bien le domaine... Impossible d'en faire le tour exhaustif.